Un auteur publié aux éditions LibertaliaAller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

"À l'aide" ?

je me suis fait pirater ma boite gmail comme un couillon !
Je vais bien , ne vous inquietez pas et ne filez pas un rond à ceux qui en réclament en mon nom.
Salut et fraternité

 

À bas la critique et vive le Québec libre !

(et gloire immortelle à l'inoubliable Raymond Cousse !)

Sur internet, quand tu fais un blog, hormis les vilains zorros anonymes qui t'agonisent ou qui te menacent bien planqués derrière leur pseudo d'impuissant mytho, tu te fais aussi plein de copains. En général sont d'emblée vachement cordiaux, laudateurs, mais z'ont une facheuse tendance à se désintégrer aussi rapido qu'ils étaient apparus.
Avec Pat eul québecquois ça fait plus d'un an qu'on s'écrit, m'a envoyé par la poste un bouquin de Jean Narrache l'équivalent québecquois de Jehan Rictus, sinon il a cru que je déconnais quand j'ai flippé le jour ou il s'est mis en devoir de chatter avec moi sur ma boite gmail, j'étais pas au jus, pour moi c'était de la sorcellerie.

Lire la suite

 

Fantazio, Un vilain Bonhomme pas rigolo

La première fois que j'ai croisé Fantazio, en 1987, j'ai voulu le kidnapper pour le torturer tranquille avec les copains à la maison, il avait l'air trop gentil. Faut dire qu'avec son air faussement nonchalant, sa gueule de doux métêque imberbe, il détonnait salement au milieu du troupeau d'apprentis grosses couilles que nous formions alors. Nous étions Psychobillys et les psychos c'était pas des pédés, la protubérance capillaire qui ornait notre front était là pour le rappeler.

Lire la suite

 

(Communiqué)

J'ai reçu ça, sans commentaires...


Libération immédiate du manifestant interpellé devant la CFDT ce jeudi 9 avril.
(Coordination des Intermittents et Précaires d'Ile de France)

Ce jeudi 9, rdv avait été donné à 10h devant les locaux de la CFDT, bd de la villette, pour rendre une visite collective à un Pôle emploi afin d'y dialoguer avec des ayants-droits et des agents salariés du Pôle du rôle et du fonctionnement de cette machine à précariser. Pôle emploi, la fusion de l'Assedic et de l'ANPE, c'est la mise à distance des ayants-droits au moyen de la plate forme téléphonique du 39 49, c'est confondre le conseiller et le payeur pour mettre en oeuvre des radiations sanctions, c'est l'offre "raisonnable" d'emploi qui cherche à contraindre à l'acceptation de n'importe quel emploi aux conditions dégradées, c'est le "suivi personnalisé" et le contrôle incessant, et bientôt, la mise en oeuvre du RSA, c'est à dire d'une fabrique à travailleurs pauvres.

Lire la suite

 

Rue de la Grande Truanderie

14 heures, à l'angle de la rue du Cygne et de la rue Saint-Denis. Un toxico, passablement déglingué, en poursuit péniblement un autre, armé d'un énorme gravat et dans l'indifférence quasi générale. Le paveton atteint le poursuivi qui crie sa peur et sa douleur. Devant ma mine blême, Lulu, vénérable tapineuse, tente de me persuader que « c'est rien, ils s'amusent ».

Lire la suite